Historique de l'association

 

 

Vers 1850, Claude COUVENT, propriétaire à Mably, s’occupait de la chasse des châtelains du lieu. Presque un siècle et demi plus tard, ses arrière-petits-fils étaient épris de la même passion. Entre ces deux dates, l’histoire de la famille COUVENT est presque entièrement faite de chiens courants.

 

            Jean-Claude COUVENT, grand-père de l’actuel maître d’équipage du vieux chêne, né en 1884, a chassé toute sa vie le lièvre avec des chiens courants qui avaient surtout du sang de griffon.

 

        Ses fils, petits-fils et arrière-petits-fils étant atteints de la même passion, le nombre de chiens augmenta. Bien que composée de griffons, la meute était tenue sous le fouet comme s’il s’agissait de véritables chiens d’ordre. Gilles COUVENT, maître d’équipage actuel, pu voir son père, Gabriel, faire l’acquisition de ses premiers chiens d’ordre en 1968, des poitevins de la célèbre origine « Vouzeron-Sologne », où le piqueux Laverdure était un éleveur réputé.


        C’est huit ans auparavant, que fut créé « l’Equipage du Vieux Chêne » par Monsieur Gabriel COUVENT, celui-ci devint louvetier 1969 et également président des déterreurs de la Loire.

 

        En même tant les territoires de chasse augmentaient, la famille COUVENT se déplaça beaucoup : Semur-en- Brionnais, La Motte St-Jean, St-Benin d’Azy, les Minimes, Decize, Fours, le Morvan, la forêt de Velours, dans l’Aube dans l’Yonne puis sur le massif de Briffaud dans la Niévre.

 

         C’est en 1982 que la première attestation de meute fut obtenue. A l’époque, l’Equipage découplait dans la voie du renard, jusqu’en 1994.

 

        A partir de cette date, il exerça la grande vénerie dans la voie du chevreuil

 

        Cet Equipage s’est fait connaître dans diverses régions grâce à sa participation dans une douzaine de départements à des manifestations cynégétiques.

 

        La cinquantaine de poitevins est servie par Gilles COUVENT, maître d’équipage ainsi que ses trois fils, Bertrand, Romain et Enguerrand.

 

        C’est Gilles COUVENT qui le premier en 1961, pratiqua la trompe de chasse dans la famille. Par la suite, délégué départemental des trompes de France, il se montra très formateur envers ses fils et plusieurs autres personnes qui désiraient exercer cet instrument.

 

        L’équipage du vieux chêne a participé à plusieurs concours régionaux et internationaux, auxquels il s’est montré brillant.

 

    En 1985, L’équipage remportait le premier prix de la présentation d’équipage, au concours international de Vichy.


        En 1995, L’équipage termine à la première place de l’épreuve équipage à Divonnes les Bains.


      
      De plus Bertrand COUVENT obtient en 2001, au concours international de Vichy, pour la troisième année consécutive, la 1ère place de l’épreuve de trompes à cheval.


      En 2003, il est de nouveau premier et ces deux frères Enguerrand et Romain finissent respectivement deuxième et troisième de cette même épreuve au concours international de Pompadour

      

        L’équipage, essentiellement familial, est appuyé par une quinzaine de boutons.


        La fanfare « La  COUVENT » est régulièrement sonné au chenil, situé à Mably dans la Loire, auprès d’un vieux chêne (d’où le nom de l’équipage), qui comme la chasse survit malgré la foudre qui l’a frappé de nombreuses fois.

 

La tenue de l’équipage est bleue à parements noirs, ornée de galons de vénerie.

 
            La fanfare de l’équipage est : " La COUVENT "


Sa devise est « Chasse par tout vent ».

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×